1910-1919

Tous les événements pour 1910-1919
Le monument national (carte postale), Ottawa, Ontario en 1910.
1910

Mise sur pied de l’Association canadienne-française d’Éducation de l’Ontario

L’Association voit le jour à la suite d’une rencontre de délégués au Monument national d’Ottawa.
1910

Le Patriote de l’Ouest est fondé à Duck Lake, en Saskatchewan

Le clergé catholique est le moteur derrière la création de ce journal.
1912

Des cercles locaux de la Société Saint-Jean-Baptiste sont fondés en Saskatchewan

Parce qu’ils sont minoritaires dans l’Ouest canadien, les pionniers français et canadiens-français cherchent à sauvegarder leur langue.
Manifestation en fâce de l'École Guigues à Ottawa, Ontario, février 1916
1912

Adoption du Règlement 17 en Ontario

Le Règlement 17 impose, en Ontario, la langue anglaise comme seule langue d’enseignement après les deux premières années scolaires dans les écoles recevant du financement publique.
Logo de l'Assemblée communautaire Fransaskoise
1912

Société du parler français en Saskatchewan

Fondée à Duck Lake, la Société a pour but de regrouper les Canadiens français de la Saskatchewan afin de promouvoir leurs intérêts et, au besoin, de les protéger et de défendre leurs droits.
Premier édifice du journal Le Droit en 1913
27 mars 1913

Parution de la première édition du quotidien francophone ontarien Le Droit

La fondation du journal est intimement liée à l’adoption, l’année précédente, du Règlement 17 par le gouvernement ontarien.
20 mai 1913

Publication du journal manitobain La Liberté

La Liberté est fondé par Mgr Adélard Langevin, un évêque de St. Boniface.
Défilé anti-conscription au Square Victoria. 
4 août 1914

Début de la Première Guerre mondiale

En tant que dominion britannique, lorsque le Royaume-Uni est en guerre, le Canada est officiellement en guerre aussi. La guerre divise les francophones et les anglophones comme jamais auparavant. En 1918, La Loi du Service Militaire permet la conscription des hommes canadiens de 20 à 45 ans pour le service outre-mer.
Badge métal du royal 22ème régiment
1914

Durant la Première Guerre mondiale, des volontaires forment un bataillon francophone

Le 22e bataillon d’infanterie canadien-français, appelé le Royal 22e Régiment, joue un rôle historique pendant la guerre.
Affiche de la bataille des épingles à chapeau
4 janvier 1916

La Guerre des épingles éclate en Ontario

L’école Guigues, à Ottawa, est prise d’assaut par des mères et des enseignantes francophones!
10 mars 1916

Adoption de la loi Thornton, qui abolit le système d’écoles bilingues au Manitoba

Le système d’écoles bilingues est aboli et, de ce fait, l’enseignement du français aussi.
1916

La Ligue de la Bonne Entente est lancée

C’est le début du mouvement de la bonne entente. Il vise à améliorer les relations entre francophones et anglophones au Canada.
1918

La Loi sur le service civil fait décliner l’utilisation du français dans la fonction publique

La Loi sur le service civil de 1918 réforme les pratiques d’embauche dans la fonction publique fédérale, mais a pour effet de limiter la place du français dans la bureaucratie.
Collège Mathieu
14 décembre 1918

L’Association des commissaires d’écoles franco-canadiens se forme en Saskatchewan

L’Association est fondée au moment où les menaces envers l’enseignement en français sont les plus fortes.
Logo de la Société Saint-Thomas-d'Aquin
1919

Fondation de la Société Saint-Thomas-d’Aquin

La Société Saint-Thomas-d’Aquin est l’organisme porte-parole des Acadiens et des francophones de l’Île-du-Prince-Édouard.