Rencontre des commissaires aux langues à Barcelone à l’occasion de la conférence inaugurale de l’Association internationale des commissaires linguistiques

Les commissaires aux langues du monde entier se sont réunis le 21 mars 2014 à Barcelone, en Espagne, pour la conférence inaugurale de l’Association internationale des commissaires linguistiques (AICL) récemment établie.

« Ce fut un grand plaisir d’avoir notre première conférence à Barcelone, affirme Graham Fraser, Président de l’Association internationale des commissaires linguistiques ». « Nous avons grandement apprécié la cordiale hospitalité de notre hôte, l’ombudsman catalan Rafael Ribó » L’AICL a été créée en mai dernier, à Dublin, en Irlande. Sa mission consiste à soutenir et à défendre les droits, l’égalité et la diversité linguistiques à travers le monde, et à aider les commissaires aux langues à travailler selon les normes professionnelles les plus rigoureuses. Les mesures suivantes permettront d’atteindre cet objectif :

  • Mise en commun des expériences et des connaissances sur les pratiques exemplaires;
  • Conseils et soutien pour l’établissement de commissariats aux langues;
  • Échange des ressources en matière de formation et de perfectionnement professionnel, de recherche et d’information;
  • Coopération avec les organisations aux vues similaires qui attachent de l’importance à la promotion et à la protection des droits et de la diversité linguistiques.

L’AICL compte des représentants de régions et de pays dotés de commissaires aux langues, notamment la Catalogne, le Pays de Galles, l’Irlande, le Kosovo, l’Afrique du Sud, le Sri Lanka et le Canada (Ontario, Nouveau-Brunswick, Nunavut et Territoires du Nord-Ouest).

Les participants à la conférence d’une journée, provenant de pays aussi variés que la Finlande, la Hongrie, l’Iran et le Pakistan, ont abordé diverses questions, dont les droits linguistiques et les défis à relever à l’ère de la mondialisation, de même que l’incidence de l’enseignement dans la langue de la minorité sur le maintien et l’essor des langues minoritaires. Des études de cas sur les effets des enquêtes menées par les commissariats sur les droits linguistiques ont également été examinées. De plus, des tables rondes ont eu lieu concernant le rôle que l’AICL peut jouer en ce qui a trait à la mise en commun des pratiques exemplaires en matière d’enquête et à la promotion de la recherche liée aux langues.

La prochaine conférence de l’AICL se déroulera à Ottawa (Canada), au printemps 2015.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de l’AICL.