ENGLISH
Retour vers le passé

Souvenons-nous… chacun son opinion

Il va sans dire que la Loi sur les langues officielles n’a pas fait l’unanimité au moment de sa promulgation. Les journalistes, les politiciens et les simples citoyens ont tous profité de l’occasion pour dire ce qu’ils en pensaient. L’emploi, l’éducation et la vitalité des communautés de langue officielle, autant de sujets qui ont été traités dans des articles parus dans The Winnipeg Free PressLien autre que le gouvernement du Canada, The Brandon SunLien autre que le gouvernement du Canada.

The Winnipeg Free Press, le samedi 4 janvier 1969 : « Languages in the Schools » (en anglais seulement), par Hans Peter Langes

The Winnipeg Free Press, le mardi 11 février 1969 : « Which Course? » (en anglais seulement)

The Brandon Sun, le mardi 20 mai 1969 : « Official Languages Bill: Division, misunderstanding, and now, compromise  » (en anglais seulement), par Anthony Westell

Le DroitLien autre que le gouvernement du Canada a publié deux articles les jours précédant l’adoption de la Loi : le premier faisait état des conclusions de la Commission sur le bilinguisme et le biculturalisme et l’autre portait sur le député libéral Gordon Blair, qui expliquait les dangers potentiels d’une loi sur les langues officielles. Blair disait que la Loi devait être appliquée avec diligence, afin de ne pas porter préjudice aux fonctionnaires unilingues. Dans son article du 8 juillet, le journaliste Jean-Guy Bruneau qualifie l’adoption de la Loi de moment historique pour le premier ministre Pierre Elliott Trudeau.

Le Droit, le samedi 5  juillet 1969 : « L’étude de la Commission BB reflète-t-elle le climat de 1969? », par Jean-Guy Bruneau

Le Droit, le samedi 5 juillet 1969 : « La politique de bilinguisme devra être appliquée avec beaucoup de doigté – Blair »

Le Droit, le mardi 8 juillet 1969 : « Le bill sur les langues officielles adopté en troisième lecture », par Jean-Guy Bruneau

À l’époque, la plus importante contribution à la couverture médiatique a peut-être été apportée par le premier ministre Trudeau lui-même. Dans une séquence télévisée provenant des archives de la CBC, il explique que les Canadiens unilingues doivent être respectés dans l’application de la Loi, afin d’éviter de créer une nouvelle injustice. Dans cette brève séquence, M. Trudeau est accompagné de Réal Couette, de David Lewis et de Robert Stanfield.

Archives de la CBC, 17 octobre 1968 : « One Canada, Deux LanguesLien autre que le gouvernement du Canada » (en anglais seulement)

Le 17 juillet 1969, le premier ministre Trudeau a adressé un article (lien) à la Presse canadienne pour expliquer la teneur de la Loi sur les langues officielles. Il avait l’impression que les gens ne comprenaient pas bien la Loi, parce que la presse n’avait pas bien fait son travail. Il a réussi à dissiper plusieurs malentendus entourant les langues officielles.

The Winnipeg Free Press, le jeudi 17 juillet 1969 : « PM Explains Official Languages Bill » (en anglais seulement), par le premier ministre Trudeau (La Presse canadienne)


 

Vous avez des commentaires à nous transmettre au sujet de cet article?

N’hésitez pas à nous écrire!
Communiquez avec nous  |   Accueil  |  Médias substituts